Après quelques heures nécessaires à laisser un peu décanter la tristesse, voici pour la dernière fois de cette magnifique saison, les beaux mots de notre amateur assidu et éclairé, que nous remercions chaleureusement pour son intérêt amical.

                                          Le Trône de Fer de Montpellier

Le royaume de Montpellier domine depuis plusieurs années le Top 8. Il y avait bien eu une victoire autrefois du Royaume du Nord. Lille, au-delà du Mur de glace, avait bien emporté le trône de Fer avec les sœurs Di Muzio et Ménager et avait régné sur une courte année. Mais malgré cet accroc passé la dynastie du MRC féminin apparaît encore en ce jour venteux inexpugnable, et c’est le jeune Royaume du Stade Toulousain féminin qui conteste avec toute sa fougue et son talent en ce dimanche 13 mai la suprématie héraultaise. Il fallait bien, en ce jour de confrontation suprême, la Cité de Carcassonne comme lieu du match.

Le coup d’envoi est donné par Camille Imart. Le Stade a le vent favorable. Il apparaît vite que la conquête toulousaine est dominatrice. En premier bloc de saut, Gaëlle Hermet contre les lancers du MRC et la mêlée avec notamment le cinq de devant Lapoujade, Divoux, TraoréMancip et Clavé-Chastang octroie des pénalités au STF que Camille Boudaud transforme par trois fois. Les montpelliéraines sont fébriles en ce premier acte, elles sont, il est vrai, contre le vent fort et Caroline Boujard sort blessée. La troisième ligne Peyronnet, Bilon, Hermet est omniprésente. Juliette Frégier et Camille orchestrent avec intelligence, la mi-temps est atteinte sur le score de 9 à 0 pour le Stade.

Les premières minutes du second acte sont stériles. Le temps passe et cela est favorable aux toulousaines. Puis la partie bascule. Un carton jaune reçu sur un plaquage dangereux affaiblit les stadistes. Prune Pégot, ancienne pensionnaire des bords de la Garonne, perce, il s’ensuit plus loin une touche à cinq mètres pour le MRC, Morgane Peyronnet manœuvre et sert sa centre. 9 à 7. Aïe !

Camille Boudaud répond vite pourtant par une nouvelle pénalité. 12 à 7. Laura, Maud, Iän ou Méryl animent ou défendent l’arrière avec les deux Camille mais l’emprise du MRC, malgré aussi  le punch constant de Fiona ou Gaëlle, s’exerce de plus en plus avec l’appui du vent. L’expérience et la puissance de Safi et de ses coéquipières se manifestent au fil des dernières minutes, inéluctablement. Morgane inscrit trois nouveaux points. Enfin sur une succession de picks and go, les héraultaises marquent un nouvel essai et passent dans les derniers instants pour la première fois devant au score. 12 à 15. Terrible. Et la marque hélas ne bougera plus.

Cette courte défaite en finale de Top 8  pour cette jeune équipe est une épreuve douloureuse. Mais quel magnifique parcours accompli cette année ! Les joueuses, passée la grande déception légitime, lorsque la souffrance se décantera, sauront analyser cette partie et repartir la saison prochaine, encore plus fortes, à l’assaut du Trône de Fer de Montpellier, contre cette grande équipe du MRC qui ne veut pas malgré le poids des ans rouiller… Un grand bravo aux joueuses Rouge et Noir, au staff bien sûr ainsi qu’au public toulousain, l’aventure continue et elle sera belle, n’en doutons pas !

Merci à Serge Gonzalez de nous avoir autorisé à utiliser ses photos, complétées par celle de nos chers parents-supporters !

Comments

3 Recent Comments

  • Gros

    Elles m’ont fait vivre un moment fantastique aucune fille m’a déçu je suis très admiratif de les voir jouer un tel niveau très peu de fautes un rugby génial .fan du rugby feminin depuis 2014

  • ROSSINI

    une magnifique saison, quel dommage de passer si près , le carton jaune (non justifié) à fait basculer la rencontre, la pluie à gâché de belle actions en rendant le ballon glissant et provoquant les fautes d’en avant, Montpellier à profité d’être en supériorité numérique pour inscrire les points. les filles sont très déçues d’être passé à côté de quelque chose de fantastique, et ça se comprend, maintenant le temps est venue de prendre des vacances pour oublié cette rencontre avant de repartir au combat, l’année prochaine vous aurez appris des erreurs et les corrigerez pour ramenez ce premier titre à Toulouse, et malgré cette défaite , tous les supporter sont très fier de vous.

  • Clavé henri

    Je suis forcément peu objectif car père de joueuse, mais bon sang que ce rugby est beau quand il donne priorité au jeu. Elles ont toutes été vaillantes, courageuses et déterminées, c’est un beau groupe, de belles individualités, un bel esprit. Gardez la même voie les Filles, nous serons encore avec vous. Merci à toutes et tous, celles et çeux qui ont permis et permettent à cette belle équipe de progresse si vite et si bien.

Leave a Reply

Résultats Top 8

15 - 12

Résultats Espoirs

12 - 18

Résultats Cadettes

19 - 36

ARTICLES Les plus Populaires

Subscribe

Follow Us